SOUS LE SOLEIL

Samedi :

Après la pluie de la deuxième manche du championnat romand, nous avons enfin eu droit au soleil pour cette ouverture de la Swisscup 2019, ouf !

Samedi, pour la manche inaugurale il faisait même bon aux alentours de la piste.

Niveau courses, nous avons commencé avec un peu de retard, première manche oblige, mais nous avons pu assister à de très jolies passes d’armes entre les 178 pilotes présents, et parfois nous avons eu peur pour certains de nos pilotes lors de chutes. Mention spéciale à Timo Gilliéron qui aura goûté le revêtement de la piste par deux fois en trois manches et à Steve Cottier qui lui s’est chargé de vérifier la solidité des virages.

Que ce soit avec les plus ou les moins jeunes, il y a eu du spectacle à tous les niveaux et nous avons retrouvé des pilotes du club en finale dans presque toutes les catégories.

Ça allait vite, très vite même, et c’était juste incroyable de voir le pack des élites débouler à fond dans le premier virage, parfois à trois de front même. Juste WOAW quoi !!!

Chez les 8 ans et moins, le débutant Malik Rihani a confirmé son bon résultat du week-end précédent en prenant une jolie sixième place, juste devant Livia Kehrli. En 9-10 ans c’est Timéo Morand qui a pris une belle sixième place. Chez les 11-12 ans, Matias Jorio a pris une prometteuse sixième place alors que Jordan Patthey a roulé comme s’il était sur un nuage toute la journée et est allé remporter sa toute première victoire en Swisscup. Dans cette même catégorie d’âge mais chez les filles, Jade Claessens est montée sur la troisième marche du podium. En boys 13-14 ans, Mathis Travelletti a pris la sixième place. Chez les girls, les 13 ans et plus avaient été regroupées en une seule catégorie. Eloïse Donzallaz a pris la quatrième place alors qu’Inès Claessens a réussi à se hisser en finale mais dût se contenter du huitième rang. Dans la catégorie Elite, le ton était donné dès la première manche avec un très solide Arthur Claessens qui a fait mieux que résister, épaule contre épaule, aux assauts de Romain Tanniger dans la première courbe, ce qui faisait reculer tout le public présent à la sortie du virage. Trois membres du club parvinrent à atteindre la finale, malheureusement sans succès puisqu’ils durent se contenter des six, sept et huitièmes positions. Mais la meilleure performance du club a été le triplé dans la catégorie open 30 ans et +. Vincent Claessens n’a pas laissé longtemps Yannick Martin et Didier David espéré pouvoir gagner. Yannick aurai peut-être pu attaquer Vincent sur la deuxième bosse de la deuxième ligne droite, mais ensuite notre W2 s’envola. Didier David vint ravir la deuxième place à Yannick Martin, tout heureux d’être à pareille fête. Merci et bravo les gars !

Dimanche :

On prend les mêmes et on recommence ou presque, car on a enlevé les 30 ans et +, mais on rajoute quelques pilotes absents la veille pour 171 pilotes.

Le soleil est toujours présent mais la bise noire s’est réveillée et le thermomètre indique 0° au début des essais.

On commence presque à l’heure, la moitié des 1ères manches qualificatives sont courues quand patatras… la grille fait des siennes. Qu’à cela ne tienne, Quentin, Arthur et Jonathan Demont vont la tester alors qu’on modifie quelques réglages pour finir par résoudre le problème. La question se pose maintenant de savoir ce qui doit être fait et la bonne décision est très rapidement tombée. On remet 20’ d’essais départs pour tout le monde, et on reprend tout à zéro, oui oui, de zéro par soucis d’équité. Tiens, ça me fait repenser à une manche du CS chez nous il y a fort longtemps ; manche qui avait dû être interrompue puis annulée car sous un déluge. Bref, revenons à nos courses et surtout à nos pilotes.

Est-ce à cause du vent, ou juste parce que le monde de la course est toujours incertain, mais on va retrouver moins de pilotes du club en finales, malgré tous les efforts fournis sur la piste.

En 8 ans et moins on retrouve encore une fois Malik Rihani, très constant car à nouveau sixième, Emilie Schmid prenant elle la huitième place. Aucun pilote n’est parvenu à se hisser en finale chez les 9-10 ans. En 11-12 ans, on va à nouveau retrouver un pilote du club sur la plus haute marche du podium, mais cette fois-ci c’est Matias Jorio, impérial tout au long de la journée, qui s’impose. Jordan Patthey devant cette fois-ci se contenter d’une belle quatrième place. Chez les filles du même âge, Jade Claessens prenait pour la deuxième fois du week-end la troisième place. Chez les girls 13-14, les cousines Claessens sont montées sur les deux dernières marches du podium avec respectivement la deuxième place pour Inès et la troisième pour Faustine. Chez les 15 ans et plus. Il faudra ensuite attendre la finale des Elite pour retrouver des pilotes du club aux avant-postes. Quatre sur huit plus précisément. Gil Brunner était malheureusement imprenable durant la finale, mais Arthur Claessens a pris une superbe deuxième place et Steve Cottier, grâce à un intelligent décalage dans le saut de la deuxième bosse de la pro-section, une belle troisième position. Tristan Borel et Anthony Dridi complète ce très beau résultat en prenant les cinquièmes et sixièmes places.

Le week-end prochain, place aux troisième et quatrièmes manches de la Coupe d’Europe UEC à Zolder. Tiens, en parlant de ce club belge, son président était présent avec son fils qui a pris une belle quatrième place samedi et est monté sur la troisième marche du podium dimanche. Il y avait avec eux un autre jeune coureur pour ce week-end de swisscup.

Voilà, encore un énorme merci aux bénévoles, au comité (bénévole lui-aussi) ainsi qu’aux commissaires sans qui rien ne pourrait se faire et un bon rétablissement à Anthony Convertini et Quentin Bataillard.

(zon)

Catégories : CoursesRésultats