Woaw, ça file ! 2019 nous semble à peine commencée que voici déjà son dernier jour.

Que dire de cette année pour le club… qu’elle a été plutôt pas mal, même pas mal du tout.

Notre club se porte plutôt pas mal, si nous n’avons pas pu obtenir le titre de champion romand par équipe, nos pilotes ont toujours été présents. Certes, les résultats deviennent plus difficiles à obtenir car quand on réussit à avoir six pilotes sur huit en finale de la catégorie 16+, il est impossible de les mettre les six sur le podium, mais ils ont été bien là. Pour preuve, onze pilotes figurent dans le top 8 romand par catégorie, avec le titre en 16+ pour Andrea Ferrai accompagné d’Anthony Dridi troisième alors qu’en boys 12-13 c’est Mathis Travelletti qui fini deuxième juste devant Luca Barone. On pourrait être surpris de ne pas voir certains noms, mais pour quelques pilotes, il y a bien assez à faire avec les échéances nationales et internationales et il y a parfois une course en même temps que l’ARB.

En Swisscup, c’est pas mal aussi. Moins de monde classé car tous n’ont pas fait les déplacements parfois assez lointains mais quelques belles places avec entre autres la cinquième place de Matias Jorio en 11-12, les cousines Claessens avec Jade qui termine quatrième en Girls 11-12 alors qu’en Girls 12-13 Inès termine seconde juste devant Faustine troisième alors qu’en Elite Swiss 17+, c’est Arthur qui montera sur la deuxième marche du podium alors que Tristan Borel prendra la troisième place finale., suivi par Benoît Künzle qui lui aussi terminera dans le top huit avec un beau septième rang final. Plutôt pas mal non ?

Au championnat Suisse… Bof (non, je rigole). Quentin Bataillard termine deuxième en 17/29, et les jeunes Vincent Claessens et Didier David prennent les deux et troisième places en 30 ans et + On loupe le titre en junior hommes mais place Benoît Künzle et Tristan Borel sur les deux et troisièmes marches du podium. Eloïse Donzallaz est vice-championne en Elite Women et Arthur Claessens prend lui la quatrième place.

Niveau européen, ce sont les plus âgés qui se sont mis en évidence avec Didier David qui prendra une belle quatrième place en Cruiser 45-49 ans alors que Vincent Claessens décrochait enfin la victoire continentale en catégorie cruiser 50 ans et +.

Niveau mondial, on a là encore eu de beaux résultats à fêter en cruiser avec les quatrième et cinquième places d’Anthony Dridi et Steve Cottier en 17/24 ans, la troisième place pour Quentin Bataillard en 25/29 ans et la seconde, il a malheureusement pour lui pas pu changer son abonnement, place de Vincent Claessens en 50 ans et +.

On a eu droit à une première aussi, avec un sport cousin du BMX, le pumptrack où Tristant Borel à brillé. Il s’en est fallu de peu pour qu’il devienne le premier champion du Monde de l’histoire, il devra se contenter de l’argent, encore un grand bravo à lui.

2019 marquera aussi la fin d’une époque dans le club, celle des Dridi. Anthony et Sébastien arrêtent leurs activités au sein du club. Merci à eux pour leur dévouement.

Et non, je ne l’ai pas oubliée, même si cela fait plus de vingt lignes que vous cherchez son nom… c’est juste que cette année à été marquée par des résultats HISTORIQUES pour elle, pour notre club, mais aussi pour notre pays. Mais oui, je parle bien entendu de Zoé Claessens. Comment pourrait-on ne rien dire à son sujet ? La petite (plutôt grande) demoiselle est devenue championne de Suisse Junior, CHAMPIONNE D’EUROPE JUNIOR, troisième aux Championnat du Monde Junior et elle est la première suissesse à avoir atteint la finale en coupe du Monde de Supercross BMX Elite tout comme à se qualifier en finale d’un test event olympique !

Il y a aussi les courses de club, et là encore, nous vous remercions d’être aussi nombreux à chaque fois.

Mais il n’y a pas que le sport, et quand on voit le nombre de personnes qui vient à chaque fois que le club a besoin d’un coup de main pour la piste et ses alentours, on peut se dire que notre club va bien !

Et 2020 alors ? Nous organiserons toujours des camps, il y aura toujours les courses de club, nous aurons toujours besoin de l’âme de notre club, les volontaires car nous ouvrirons la saison de Swisscup les 4 et 5 avril et nous aurons une manche du championnat ARB le 3 mai.

Mais 2020 est une année olympique. D’abord parce qu’en bons sportifs que nous sommes nous allons nous réjouir et fêter les JOJ Lausanne 2020 dès le 9 janvier, et surtout parce que nous aurons peut-être la chance de voir une pilote de notre club participer à la compétition de BMX lors des Jeux Olympiques de Tokyo les 30 et 31 juillet. 

2019 se termine, 2020 arrive, alors vive cette nouvelle année et qu’elle nous apporte à toutes et tous santé et bonheur !!!

Catégories : Vie du Club