Merci à la rédaction du journal de 24 Heures pour ce bel article qui relate les ambitions du Club pour les prochaines années à venir.

Pionnier du BMX en Suisse, Échichens en a encore sous la pédale. À l’origine de la première piste de Suisse, le club «historique» des hauts de Morges sort d’un chantier qui le voit poursuivre sa folle aventure…

Les dernières finitions ne sont pas encore réalisées, mais cela importe peu. Une fois arrivé aux pieds de la piste du BMX Club Échichens, la nouvelle rampe de départ en impose. Rehaussée de deux mètres pour culminer à 5,5 mètres, la butte est désormais garnie d’un couvert massif entièrement en bois…

La nouveauté a un prix: 160’000 francs, autant dire un investissement conséquent pour la société de village, qui a dû mettre la moitié de la somme une fois les soutiens communaux et cantonaux reçus. Il en faut bien plus pour refroidir les ardeurs d’Échichanais qui ont une fâcheuse tendance à aller au bout des choses.

«Minigolf» tassé au tracteur

C’était déjà le cas au début des années 1980, quand Vincent Claessens et une poignée de copains fous de deux-roues creusaient eux-mêmes ce qui allait devenir la première piste de la discipline du pays. «La butte de départ faisait deux mètres de haut, il y avait une bosse par ligne droite et les virages étaient bien moins relevés… Sans parler de la surface qui faisait le tiers de l’actuelle! C’était un autre monde, on aurait pu comparer ça à un minigolf!» plaisante tout sourire Vincent Claessens, encore aujourd’hui membre du comité du club.

Tassant sa piste avec des tracteurs et se développant «à la force du poignet et avec les moyens du bord», la bande de copains attire vite les foules et fait durer l’aventure, déménageant sur une nouvelle parcelle et continuant ses ambitieux travaux. Au point d’accueillir la finale des championnats d’Europe à domicile, en 2005. «Les pointures de la discipline étaient de la partie, il y avait 1500 pilotes qui campaient dans le champ d’à côté et une tribune de près de 4000 places qui avait été montée pour l’occasion… c’était quelque chose de fou!» poursuit celui qui préside à l’époque le comité d’organisation de la course.

Pépites locales

Sous l’impulsion de ses dynamiques membres, le club assiste à l’émergence de pilotes chevronnés qui se succèdent sur les lignes de départ. Ces dernières années, Éloise Donzallaz, Tristan Borel et autres Claessens juniors sillonnent le circuit de BMX avec un succès certain. Zoé, la fille de Vincent, a fait ses armes à Échichens avant de devenir, à 20 ans, le principal espoir helvète dans la discipline.

Pour cette génération comme pour les suivantes, les derniers travaux en date sont la promesse d’un terrain de jeu idéal pour performer. «C’est un grand pas en avant que le club a fait en rehaussant sa butte. Pour nous, il est très important de pouvoir nous entraîner sur de tels formats, car on ressent bien plus de vitesse et d’intensité. C’est beaucoup plus proche de ce qui se fait de mieux à l’étranger, avec des départs parfois à 8 mètres», témoignent Éloise Donzallaz et Arthur Claessens, jeunes pilotes rompus aux compétitions internationales.

Un vrai plus pour la formation, accessible à tous et offrant à l’élite la possibilité de travailler dans des conditions comparables aux plus grandes courses: la nouvelle rampe fait l’unanimité et a permis à Échichens de dépasser les 200 membres dans une année 2020 pourtant catastrophique sur le plan associatif et sportif.

Plus que jamais, le club de village semble atteindre un plafond. La sensation d’être à l’étroit est proche, de même que l’excitation de voir de grandes compétitions internationales revenir un jour à la maison. «C’est vrai que les infrastructures qui sont construites aujourd’hui connaissent d’autres standards, analyse Vincent Claessens. L’idéal serait pour nous d’avoir dix mètres de longueur en plus, mais ce n’est pas envisageable. On ne peut pas prétendre avec assurance que l’on aura encore la possibilité de tenir des championnats d’Europe à l’avenir. Mais je pense que l’on aurait nos chances.» Ce qui à l’échelle d’Échichens est déjà un véritable exploit en soi.

Photo: Christian Brun

Lire l’article sur le site de 24 Heures 

 

Catégories : Vie du Club